Skip to main content

Isabella Keiser & Jean-Louis Mercuzot

Isabella Keiser & Jean-Louis Mercuzot

L’Envol – Safar

By 14 mars 2021juillet 7th, 2021Accueil, enfance

une création franco-marocaine pour les tout-petits qui emmènent leurs parents au spectacle

(Durée spectacle et échanges avec les enfants : 50 mn)

La Compagnie l’Eygurande mène depuis de nombreuses années un travail de recherche et de  création en direction des tout-petits- 18 mois à 3 ans. Le spectacle L’ENVOL est le troisième volet du triptyque “chanter-danser et jouer avec et pour les tout petits”.

Au début il y avait le désir : Travailler pour et avec les tout-petits. Le désir de continuer cette route prise il y a déjà des années ! Cheminer, parcourir, s’y perdre, se laisser surprendre, désorienter par ce qui nous arrive d’inattendu, de surprenant, de dé-routant. Il y avait ce désir de rencontres, de frottements, de goûts et de saveurs, de chants et rythmes lointains, enfouis  et pourtant si près du cœur qui bat. Alors la rencontre s’est faite avec Zakaria Kassi Lahlou et Jamal Nouman. Nous avons parlé, joué, exploré, raconté, chanté et cheminé dans nos langues, nos rythmes, nos archétypes culturels.

Une histoire nous a particulièrement interpellé, une légende persane, celle de l’oiseau amphibie. C’est l’histoire d’une mutation, d’une transformation ou d’une émancipation. On parle du “grandir”, du devenir ce qu’on est ! C’est initiatique et bien évidemment subversif !

Peut-on devenir ce qu’on est ou doit on être ce que les autres ont décidé que l’on sera ? La légende parle de la peur de l’autre, de celui qui est différent, qu’on ne connaît pas. Au début cet oiseau est poisson, mais il rêve d’air, de voler, d’aller à la rencontre de ceux de l’autre côté,  ceux qu’on lui décrit comme inaccessibles, faisant partie d’un autre monde. Jusqu’où peut on aller par sentiment d’appartenance ? Alors écoutant son cœur, sa plus profonde nécessité intérieure, ce poisson ira voir ce qu’il y a de l’autre côté, découvrira ce  que c’est de voler, de se sentir porté par l’air.  Cette expérience le modifiera, lui permettra de devenir ce qu’il est, de se reconnaître lui même.

Vous êtes intéressé par ce spectacle ?

Contactez la Compagnie l’Eygurande
au 03 80 84 47 17
ou par mail administration@compagnieleygurande.net
Nous établirons avec vous une proposition technique
et financière en fonction de vos besoins.

travailler avec une équipe d’artistes d’origines et cultures différentes nous permet de nous questionner sur nos diversités d’approche de la petite enfance. dans cette démarche d’ouverture nous créons des passerelles. ce processus peut être considéré comme déclencheur d’une attitude visant à accueillir la différence comme une richesse à partager.

Conception, écriture et mise en scène
Zakaria Kassi Lahlou,
Jean-Louis Mercuzot
Compositions musicales et interprétation
Jamal Nouman
Interprétation
Isabella Keiser
Scénographie
Jean-Louis Mercuzot
Lumières et effets spéciaux
Boualem Bengueddach
Univers sonore
Vincent Lebègue
Conception des ateliers
Isabella Keiser,
Isabelle Mongin

fiche technique

Espace de jeu à minima
un carré de 8 mètres, hauteur de 4 mètres

Espace pour accueillir les 40 spectateurs
8 mètres sur 4 mètres – ce qui suppose qu’il nous faut placer les spectateurs sur le plateau dans les théâtres,ou jouer dans une salle de 8 mètres par 10 mètres dont le sol doit être propre et fraîchement lavé. Les spectateurs sont accueillis sans chaussures sur des tapis à même le sol et des coussins, fournis par l’organisateur.

Temps de montage et raccord
Un service de 4 heures. Nous préférons faire le montage la veille au soir, la première représentation ayant souvent lieu tôt le matin.

Temps de démontage
un service de 4 heures

Durée du spectacle
30 mn de spectacle et 30 mn de temps avec les enfants, soit 50 mn

Temps de mise en place entre deux représentations
30 mn
Nous pouvons ainsi jouer à 9h et 10h30 puis dans l’après midi une autre représentation.

Prévoir une loge isolée pour les artistes
5 personnes

un espace pour imaginer et sentir

L’espace créé va permettre à chacun de se raconter son histoire, un cocon qui offre le plaisir de s’y poser, d’être avec les autres. La scénographie va permettre les transparences et les transformations,  les apparitions et les disparitions. Nous ne travaillons pas à la représentation figurative de personnages ou de formes. “Suggérer, voilà le rêve” disait Paul Valéry.  Après un temps de recherche nous avons choisi la matière “papier” comme principal élément scénographique. Ce choix s’est avéré très riche et donnant des possibilités visuelles, sonores et esthétiques infinies. Il nous plaisait aussi de nous approprier cette matière quasi quotidienne et très accessible. Cette exploration se partage avec les enfants qui, même tout petits, peuvent s’en emparer et jouer avec.

les sons, les mots, la musique

De la “Lingua Ignota” (langue inconnue)  de Hildegard von Bingen en passant par les mouvements de transe des derviches tourneurs et des rythmes Gnaoua, le spectacle trouve son langage dans ce qu’il y de plus particulier et de plus universel dans nos racines et cultures. La langue, les langues (ici principalement l’arabe et le français) y sont abordées comme une matière, une texture. La musique des mots supplante leur fonction purement sémantique et le sens se construit autrement. Voix, rythmes sons, bruitages, onomatopées résonnent, se mélangent, créant ainsi une séance acoustique qui introduit le tout-petit au champ du langage.

le corps, la voix, le jeu

Le plaisir de bouger, danser, chanter n’est pas réservé à l’artiste sur scène, mais il se partage. On vit la représentation en immersion. A chaque fois se crée dans l’instant présent, un espace poétique unique. Cela se déroule en deux temps : un temps de spectacle suivi d’un temps d’exploration de l’espace scénographique et du papier de soie avec les enfants et les artistes. Nous accueillerons une quarantaine de personnes par représentation.

avant, pendant, après

Aller avec un tout-petit au spectacle doit être un moment privilégié dans la relation de l’un avec l’autre. Le spectacle est une expérience esthétique à vivre et à partager. Nous proposons aux programmateurs et partenaires un temps de réflexion entre artistes, professionnels de la petite enfance et parents pour créer un vrai espace de réflexion sur la question de l’éveil artistique du tout-petit. Des modules de rencontres/jeux peuvent s’organiser en amont des représentations. Et il y aura un après, déjà tout simplement dans la complicité d’avoir partagé des émotions et vécu  des instants qui nous relient à nous mêmes et aux autres.

Ces modules se construisent à chaque fois sur mesure, en tenant compte du contexte social et culturel dans lequel on souhaite inscrire ce projet.

Cette production intègre le programme d’actions de la Compagnie, proposé dans le cadre du label “Cité Éducative” obtenu par la Ville d’Evry-Courcouronnes.

En savoir plus sur les projets “Cité Educative"