Art et sciences

rapprocher les sciences et la création artistique…

Depuis la fondation de la compagnie l’Eygurande, nous développons des projets qui tentent de rapprocher science et création artistique. Nos points tangentiels : le théâtre et la science vont du connu à l’inconnu ; tous deux interrogent, sont recherche du sens, et donc mouvement. Il y a là un enrichissement mutuel qui ouvre d’autres horizons pour l’artiste, comme pour le scientifique. Ce parallèle trouve sa pertinence grâce à la notion commune de créativité qui intervient de façon centrale dans ces deux activités de réalisation intellectuelle humaine.

Dans une démarche sensible de compréhension du monde et des questionnements qui se posent à l’homme contemporain, nous sommes dans une démarche de recherche de formes innovantes pour questionner, se mettre en déséquilibre, et osons le dire – dans le sens brechtien : éduquer et distraire pour une confrontation des points de vue dans une perspective démocratique.

les hommes de science, comme les artistes, vivent sans cesse au bord du mystère, enveloppés de mystère : comme critères de leur force créatrice, ils ont toujours poursuivi l’harmonisation des concepts révolutionnaires et traditionnels, (…) le désir d’instaurer un ordre au moins partiel dans le chaos général.

J. R. Oppenheimer Cité in “Le dossier Oppenheimer. Texte de Jean Vilar”, Gonthier, 1965, p. 119.

fic’sciences

jules verne, un auteur patrimonial en feuilleton radiophonique

Dans le cadre des Quartiers d’Automne – France – Fonds d’urgence « Quartiers Solidaires »

La mise en place d’un partenariat avec le Museum national d’Histoire naturelle est une riche opportunité pour construire un projet ambitieux et accessible aux habitants de nos quartiers. C’est autour de Jules Verne et de son univers fantastique que les élèves d’une classe de 5e du collège Montesquieu d’Evry-Courcouronnes ont retrouvé la Compagnie l’Eygurande pour deux temps de découvertes et d’inventions.

Découvrir le projet Fic'sciences
La nouvelle idole à l'atheneum

la nouvelle idole

lecture augmentée

Pièce de la fin du 19e siècle, La Nouvelle Idole est jouée au théâtre Antoine puis à la Comédie Française (1914) et par Jacques Copeau à New York (1918). Elle n’a jamais été remontée depuis cette époque. La Nouvelle Idole a défrayé la chronique. Elle théâtralisait les recherches sur le cancer et l’expérimentation humaine et appartient donc à l’histoire du théâtre comme à l’histoire des sciences. Abordant les expériences sur l’homme, elle se prête à une action culturelle et scientifique…

Découvrir la Nouvelle Idole

le master art’enact

pratiques ARTistiques dans une écologie ENACTive des apprentissages

Le master Art’Enact est le premier diplôme professionnel en France à proposer une formation transdisciplinaire s’adressant à la fois à des enseignants, des éducateurs, des artistes et des médiateurs. La compagnie l’Eygurande est responsable opérationnelle du parcours Art’Enact et anime des ateliers de pratique artistiques réflexives.

Découvrir le master Art'enact